Questions et réponses

Pruniers, pruniers issus de graines porteront des fruits


Mes amis, dites-moi s'il vous plaît si les pruniers, les cerisiers, etc., cultivés à partir de pierre porteront leurs fruits?

Réponses:

Le jeu sera)

Si les parents racines, ils le feront. Et s'il est vacciné, il faudra alors inculquer à l'état sauvage.

Comment la vaccination affecte-t-elle les os?

oui

merci)))) Modifié

veuillez expliquer))) Juste un profane dans ce)))) Si le désert, alors ne portera pas ses fruits? Et aussi dans notre région, les pommiers et les pruniers ont donné naissance à (racines), les principaux arbres sont vieux. Est-il judicieux de quitter les pousses? Portera ses fruits? Ou tout nettoyer?

Dickets, le fruit de l'ours sauvage. Mais finement et pas savoureux. ))) seulement la prune de l'os - ce n'est pas une créature sauvage. Contrairement à la pomme issue des graines. Il faut savoir: arbre greffé ou pas. J'ai une prune sur le site lui-même, c'est délicieux, sans aucune vaccination. Par conséquent, la pousse de celui-ci n'est pas différente de l'arbre mère. Et s'il y avait une vaccination, alors la pousse ne porterait aucune caractéristique du fruit du vieil arbre. Et un tel tournage n'est guère nécessaire.

les arbres de la parcelle sont vieux. Ils ont plus de 30 ans. Certains ont envahi. Greffé ou non, maintenant on ne sait pas. Alors la question s'est posée, est-il logique de partir, ou de tout nettoyer et d'acheter des plants en pépinière

Laissez la surcroissance, mais plantez un rejeton du vieil arbre.

Oui, bien sûr, ils porteront des fruits, mais il faudra plus de temps pour porter des fruits que sur un jeune plant ou une plante greffée. Les inconvénients d'une telle propagation des plantes comprennent le fait que les plantes en pierre héritent très mal et transmettent des qualités positives (pendant la propagation des graines), c'est-à-dire très probablement, le semis produira des fruits de qualité et de goût inférieurs à ceux de la plante mère. Mais si la plante mère était malade de maladies virales, elles ne seront transmises qu'aux semis. Mais! Il y a une faible probabilité que la plante résultante ait des qualités intéressantes et utiles, et dépasse la forme parentale. C'est peut-être ainsi que Michurin a cueilli les semis.

Je serai le «jeune» Michurin. L'année précédente, en plus des prunes, ils ont jeté des nectarines dans le sol. Et les trois ont germé au printemps dernier. C'est le Kamchatka. Il est encore trop tôt pour juger si quelque chose a survécu ou non.

Mais maintenant, comme j'étais convaincu, il est préférable de planter des graines dans le sol en automne, et elles germeront dans des conditions naturelles. Ou ils ne germeront pas - alors ce n'est pas le destin ...)

Regardez la video: Pommiers issus de semis - pas toujours besoin de greffer (Juin 2020).